la ferme de l’Espoir

Une histoire d’Hommes et de terroir

L’amour de notre territoire, la volonté de fédérer et de créer des produits de qualité. Voilà ce qui anime, au quotidien, l’équipe de la ferme de l’Espoir. Une petite flamme qui brûle depuis plusieurs générations déjà. Installé sur la commune de Claveisolles, le père de Dominique Despras vendait le lait de ses quelques vaches et chèvres. À l’époque, l’agriculteur travaillait également dans un autre secteur d’activité, très porteur dans la vallée de l’Azergues : celui de la filière bois.

Développer l’exploitation familiale

Les années passent, et le petit Dominique qui venait prêter main forte à la ferme a bien grandi. En 1996, il s’associe à son frère pour faire perdurer l’activité de la ferme de Claveisolles. En charge du troupeau bovin laitier, il s’affaire à le développer et à améliorer sans cesse la qualité du lait produit. Au fil du temps et des investissements, il imagine avec son nouvel associé, Emmanuel Giraud, la création d’une fromagerie. Et un changement encore plus osé : celui du passage du troupeau bovin en certification Bio. Pari réussi en 2010.

Des fromage de vache… et de chèvre

Huit ans plus tard, c’est finalement grâce à un travail acharné et collectif que le duo, rejoint par Marie-Ange Despras, la troisième associée, acquiert la ferme de Saint-Nizier-d’Azergues. Ce deuxième site, doté d’un troupeau caprin et d’une fromagerie pour transformer le lait, a permis d’enrichir la gamme de produits. Une histoire familiale et humaine qui résume parfaitement l’adage favori de Dominique Despras : “Seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin.”

Dominique Despras, associé du GAEC de l'Espoir

Associé

Dominique Despras

En 1996, Dominique Despras prend les rênes de l’exploitation agricole familiale située sur la commune de Claveisolles. Depuis cette époque, cet acharné de travail n’a cessé de développer et d’améliorer la production. Installation d’une fromagerie, passage du troupeau bovin en Bio, acquisition du second site de Saint-Nizier-d’Azergues, etc. Dominique est la locomotive de la ferme.

Marie-Ange Despras, associée du GAEC de l'Espoir

Associée

Marie-Ange Despras

Dernière associée au gaec de l’espoir, Marie-Ange Despras n’en demeure pas moins un pilier de la ferme. Comptable de formation, elle rejoint l’aventure en 2016 pour s’occuper de toute la partie transformation. C’est elle qui pilote la confection des produits dans la fromagerie de Saint-Nizier-d’Azergues. Pour cette haut-savoyarde d’origine, confectionner des fromages est devenu une vraie vocation.

Emmanuel Giraud, associé du GAEC de l'Espoir.

Associé

Emmanuel Giraud

Associé dans le gaec de l’Espoir depuis 2005, Emmanuel Giraud est un véritable passionné. Cet enfant du pays, originaire de Claveisolles, a toujours porté l’agriculture dans la peau. À la ferme, il est notamment en charge du troupeau de vaches. Le lien fort qu’il a développé avec “les bêtes”, couplé à la valorisation du terroir local, font qu’Emmanuel s’épanouit chaque jour un peu plus dans son métier.

Valérie, salariée du GAEC de l'Espoir

Salariée

Valérie

Depuis deux ans, Valérie s’occupe de la préparation des commandes et de toute la partie commercialisation. Chaque semaine, elle parcourt le territoire pour livrer une quarantaine de clients. Cette ancienne salariée de la grande distribution apporte tout son savoir-faire logistique à la ferme.

Baptiste est le couteau-suisse de la ferme de l’Espoir

Salarié

Baptiste

Voilà le couteau-suisse de l’équipe de la ferme de l’Espoir. Arrivé sur l’exploitation en février 2018, Baptiste a su mettre son expérience de salarié agriculteur à profit. En charge du matériel agricole (conduite, entretien, mécanique), il est aussi capable de s’occuper du troupeau bovin et caprin. Sa polyvalence est sa signature.

Jeanne, salariée du GAEC de l'Espoir

Salariée

Jeanne

Dernière arrivée dans l’équipe de la ferme de l’Espoir en janvier 2020, Jeanne a su devenir, en quelques mois, indispensable à la fromagerie. Ses missions : fabriquer les fromages et s’occuper de leur affinage. Une reconversion réussie pour celle qui souhaitait initialement travailler en tant que monitrice de cheval. 

Clément

Salarié

Clément

Si vous cherchez un spécialiste des chèvres à la ferme de l’Espoir, Clément est l’homme de la situation. Depuis septembre 2018, il est en charge du troupeau caprin. Traite, suivi de la reproduction, alimentation, etc. Il passe la plupart de son temps auprès des 150 chèvres de la ferme de Saint-Nizier-d’Azergues.

Ferme de l'espoir Logo

Suivez-nous sur 

Facebook

ferme fromage claveisolles ferme fromage claveisolles ferme fromage claveisolles produits ferme de l'espoir fromage produits ferme de l'espoir fromage produits ferme de l'espoir fromage

Coordonnées
Agence Ouvrez les Guillemets